31août,15

Critique : Thomas Viloteau – Dance Through The Centuries

WEBSITE-tom-color

 

Ayant passé son enfance dans le bateau de ses parents, Thomas Viloteau a toujours eu le goût du voyage et aujourd’hui avec son nouvel album (entièrement autoproduit) , le talentueux guitariste français nous propose de nous envoler avec lui à travers les siècles. Thomas Viloteau explore trois siècles, trois compositeurs, trois grandes œuvres en suivant un fil conducteur : la Danse.

Ainsi on peut admirer le toucher subtil du guitariste dans la Partita n°2 pour violon de Bach, son élégance dans les Variations à travers les siècles de Castelnuovo-Tedesco enfin son incroyable clarté dans la Suite Brasileira de Sergio Assad lui étant dédiée.

Au delà de sa musicalité et de sa virtuosité, cet album témoigne encore une fois d’une autre qualité du guitariste : son extraordinaire précision. Cette précision on la retrouve dans la Ciaccona de la Partita où toutes les voix sont parfaitement dissociables, mais aussi dans le joyeux Foxtrot de Castelnuovo-Tedesco ou encore dans Coco de la Suite Brasileira.

Cet album nous faisant voyager de l’Allemagne luthérienne aux couleurs du Brésil est à la fois intéressant et intelligent . Thomas Viloteau apporte un nouveau regard sur la Guitare Classique, il renouvelle la Partita de Bach, ressuscite les Variations à travers les siècles de Castelnuovo-Tedesco et nous fait découvrir la toute fraîche Suite Brasileira de Sergio Assad qui deviendra certainement un des gros « tubes » de notre répertoire…

Paris Guitar Foundation

 

Les casques PGF :  

Note critique